Tekos VS Multi-sons : Guerre ouverte ?

Mur de son_multi-sons


Je tient à préciser que je n'émettrait pas mon avis personnel dans l'article (je me réserve pour le forum ^^).

Depuis quelques mois la tendance va au rétrécissement des Tekos nationaux (voir internationaux avec la présence de nos amis italiens, belge, anglais, etc. au Tekos du 1er Mai par Ex.) vers de plus petits rassemblement que sont les multi-sons (légale bien entendus). D’autant plus que les directive donné aux organisateur de Tekos pour 2010 vont être très restrictives.

Pourquoi ? Tout simplement car l'état (qui ne l'oublions pas !) sont tout simplement les encadrants des tekos (légales) ne peut pas se permettre le moindre problème !
On se rappel entre autre l'incident sur le Tekos de Kernoet (il y à 5 ans, en Bretagne, Côte d‘Armor) où une jeune fille de 18 ans avait été retrouvé morte, poignardé d'une trentaine de coup de couteaux par un ancien marin.

Des incidents qui ont déclanchés une grande polémique : Maintenir ou pas ces événement majeure que sont les tekos ?

L'état à tout d'abord décidé d'accroître contrôle et présence sur les sites, jusqu'à ce qu'une partie de la communauté se mette à boycotter ces événements, d'où la multiplication de Tekos et Multi-sons illégale.

Une grande idée est alors apparus, celle de divisé les Tekos en Multi-sons. Ces rassemblements beaucoup moins important, permettent aux forces de l'ordres de pouvoir mieux encadrer (contrôler...) "la masse".
Certes, courant 2009, aucun incident majeur n'a été relevé lors de Multi-sons (contrairement au tekos) mais la question est ailleurs. C'est Multis-sons légale ne sonnent-elle pas la mort des tekos, free, d'hantant ?

Vue aérienne_tekos

Plusieurs associations se sont créées, nommant des médiateurs, chargées de gérer l'organisation de ces Multi-sons légale, et entre autres de jouer les intermédiaires entre les Sounds6tem et l’État.
En Bretagne, notement avec l'associations Techno-Tonomy et Jean-Habib Mimassi, coordinateur régional. Selon lui, cette transformation est en plus d'être une réussite, une exelante évolution.

"Alors, «ils redeviennent des fêtes plutôt qu'un problème de société». Avec, en toile de fond, cette idée lancinante : que la mouvance techno «fasse partie du paysage culturel» et ne souffre plus des on-dit."

En effet, les "on dits" nuise au mouvement. Mais il est possible que nous nous éloignions du vrai problème ? En gros sa deviendrais « L’état est d’accord donc ces forcement bien ! ». Cela dit ça n'engage que moi donc…^^

Point d'entières adéquations avec J.H Mimassi, la présence policière de plus en plus importante sur les Tekos/Multi sons légaux en devient étouffante. Il à d'ailleurs soulevé ce point lors d'un entretient avec l'un des conseiller de B.Hortefeu au ministère de l’intérieur. 

 

"Techno-Tonomy pointe du doigt cette «présence policière» jugée toujours trop importante à son goût autour des rassemblements. «Mais comme les préfectures, donc le ministère de l'Intérieur, s'impliquent comme co-organisateurs, ils ne peuvent pas se permettre d'avoir le moindre problème. Alors, Jean-Habib Mimassi, «Rabin» dans le milieu, et les siens tentent actuellement de se rapprocher de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), dont les « teufeurs » aimeraient dépendre maintenant. Pour recevoir un appui financier, sous forme de subvention."

 

Certes le rapprochement avec la DRAC résoudrait bien des problèmes quoi que la présence policière, selon moi, n’en fait pas partie. Mais si les subventions dont il est questions étaient accordés, les représentants de l'état ne serrait il pas encore plus impliqués et le problème aggravé ?

 

Seul l'avenir nous le diras, et j'espère sincèrement que les valeurs de la Free prospérons dans le temps, et que ces événement ne deviendrons pas simplement "une boite à ciel ouverte"

 

LoGo.


Extrait de l'article de J.H. Mimassi sur son2teuf.org

 

Réagissez sur le FORUM !


Mur de son_tekos_aube
Loading