Tête à tête : Quelques questions sur le Webtek.

Avec Dj Kat (Dj/Producteur - TACOTEK),

et Anarkya (Dj/Co-organisateur du WebTek - Fant3kRadio).

Tout d'abord, djkat, pour ceux qui ne vous connaissent pas, parles nous un peu des TACOTEK.

Dj Kat :

Tout d’abord bonjour, je me présente djkat (dj-producteur ) et j'ai 38 ans. Pour ma part je mixe et fait du live depuis l’age de 20 ans et j’ai créé tacotek il y 11 ans au mans (Sarthe). A l’époque, Tacotek avait pour but de réunir des gens qui avait envie de se lancer dans l’organisation de soirée .Du coup pas mal de monde est passer chez nous en 10 ans, car les gens était libre de partir ou rester. Par contre, on avait instaurer une règle : dés que la personne quittait Tacotek, elle ne pouvait plus jouer sous ce nom. Du coup à chaque fois qu’une personne nous quittait, c’était sois pour faire partit d’un son plus gros ou alors créer leur propre son. Nous avons posé pendant 10 ans en Sarthe et ses alentours et avons participé à pas mal de teknival. Nous avons été saisi en 2001 à coter de Bourges l’or d’un teknival, nous avons participé au teknival de "Revel et Scaéer" avec les systèmes 18 et tribal Bass. Au bout de dix ans, je suis partit un mois en Afrique. Pas mal de chose avait changé à l’époque et nous somme partit chacun de notre côté. J’ai eu un creux et il y a deux et demie, j’ai décidé de me lancer dans un projet pour créer un label indépendant et le label tacotek est né en février 2011 avec une première production, crée par moi-même. Le label a pour but de me promotionner et plus tard de pouvoir produire d’autres artistes.

 

Pourquoi avoir choisi de participer au WEBTEK ?

Anarkya :

Nous participons au WebTek car c'est une plate-forme de partages, d'échanges et de diffusion au niveau international, au même titre qu'un véritable Teknival.

 

Dj Kat :

J’ai choisi de participer au WebTek car je trouve le principe d’échange et de partage super. En plus pour un artiste comme moi, pouvoir participer à un tel évènement sur le web ne peut être que bénéfique. De plus les personnes sont super cool, et côté promotion c’est très positif.

 

Il y a-t-il un véritable échange entre les Sound6tems et les "Webteufeurs" dans le même esprit que sur un tekos traditionnel ?

Anarkya :

Oui, il y a un un véritable "échanges" et de véritables connections se créent entre les Webteufeurs et Sound systèmes/webradios).

 

Dj Kat :

Bien sûr et encore plus qu’en teknival ! Tu sais, sur un teknival aujourd’hui, c’est un peu comme partout : il faut payer pour avoir le cd d’un son ou un vinyle...certes on partage quand on joue mais c’est éphémère. Grâce au WebTek, on partage ce que l’on veut. N’importe qui peut avoir tel ou tel son, et je pense que les artistes sont plus accessible sur un WebTek que sur un teknival.

 

Penses-tu que le développement du WebTek pourrais sonner le glas des teknivals traditionnel ?

Anarkya :

Non, je ne pense pas et ce n'est pas le but. Le WebTek ne reste qu'un évènement internet, quoi qu'on en dise, rien à voir avec un pure tekos dans l'esprit libre et originel (attention, là je ne parle pas de Sarkoval !).

 

Dj Kat :

Je ne pense pas, c’est plutôt complémentaire, on aura toujours besoin des teknivals et des teufs pour se produire. Par contre le WebTek peut donner l’envie de poser et puis jouer en extérieur c’est quand même mortel. Mais comme il y a de moins en moins de teknival, le WebTek est une super alternative donc une grande très complémentarité.

 

Côté organisation, on peut se dire que c'est donc plus simple pour un Sound de poser sur le web.

Anarkya :

Oui, lorsque le Sound system en question se raccroche à un site qui le diffusera, car tout le travail (recrutement, inscriptions, mise en place du line-up, promotion, modération lors de l'évent, contact, relationnel avec tous les artistes...) est en amont. Il y a une sacrée logistique derrière tout cela, il ne suffit pas de lancer son procaster avec une poignée de vinyles.

 

Dj Kat :

Pour nous en tant qu’artiste, c’est vrai c’est plus simple et moins physique (rire). Mais par contre pour l’organisation faut tirer un grand coup de chapeau car pour mettre un tel événement en place c’est du taf !

 

Même si il ne risque pas d'y avoir de saisie de matos, tu ne crains pas que si le WebTek se développe, la SASEM et autres organismes du genre viennent fouiner par-là ?

Anarkya :

Au même titre qu'une rave/free party/teknival le WebTek est un évènement de type free tekno, donc aucun risque avec la SACEM dont les règles sont désormais obsolètes (au sein du mouvement Tekno) depuis quelques temps avec l'avènement d'internet et de projet sous licence CC (par exemple). De nos jour beaucoup d'artistes se produisent sans même passer par la SACEM, notre musique est faites pour être partagée au plus grand nombre. Rien que le fait qu'un dj mixe nos productions est "promotionnel" pour nous, alors on ne va pas non plus lui demander des droits d'auteur ! ! !

 

Djkat :

Que veut tu qu’ils fassent, ils ne peuvent rien faire car nous somme "underground". Par définition nous sommes indépendant. Tu vois moi en tant que label indépendant, tout le monde peut jouer mon vinyle sans risquer de devoir payer des droits d’auteur et tu sais les dj en général joue des vinyle qui ne sont pas inscrit à la SACEM et quand on fait un live c’est pareil. Et puis on est là pour partager, pas pour faire payer des droits, rien que le fait qu’un dj joue mon vinyle, par exemple pour moi, c’est de la promo donc pourquoi faire payer quelque un qui te fait de la promo ? C’est pas logique.

 

Au final, le WebTek est une grande initiative internationale. Est-ce que ça vous a permis de créer des liens avec des acteurs du mouvement à l'étranger ?

Anarkya : 

Oui, bien-sûr, j'ai désormais des échanges fréquents avec les Italiens de Free Underground Tekno/Space Invaders, ou des invitations à venir jouer, comme sur le son des Cyberise sound system (De) en Autriche avec les Space Invaders (It) lors du WebTek 3, invitation que j'ai du décliner du fait que j'avais déjà toute l'orga FANAT3K à gérer sur cet évènement. Free Underground Tekno radio (It) et teknoradio.nl (nl) sont les premières webradio à m'avoir diffusées. C'est d'ailleurs aussi avec eux que j'avais participé au WebTek 1 (en tant qu'auditeur) et c'est suite à ce premier évènement que FANAT3K radio à eu sa place dès le second opus.

C'est aussi grâce au WebTek que nous avons aujourd'hui un partenariat avec un site Tchèques par exemple. Je pense que chaque artiste peut prétendre aussi à une diffusion plus massive au point de vu international.

 

Dj Kat :

Pour ma part pas encore ,mais pour d autre artiste carrément mais déjà que ce soit un évènement international c est le top savoir que tu est écouter a l étranger c est toujours gratifiant .

Selon toi, quel est le message que fait passer le WebTek ?

Anarkya :

Free music for free people !

 

Dj Kat :

Pour moi, le message du WebTek c'est "Partage, Respect, Liberté".

 

Sinon, on vous voit où les 21/22/23 Octobre ? 

Anarkya :

Ici: http://fr.live23.org dans la nuit du Dimanche 23/10 au Lundi 24/10 de 0h30 à 2h00.

 

Dj kat :

Vous me verrez sur http://fr.live23.org le samedi 22 octobre de 18h00 à 20h00 avec un live "hardtek mental".

 

Une dernière question : on vous retrouve en 2012 pour le Webtek5 ?

Anarkya :

Évidemment ! Et toujours avec la même équipe.

 

Dj kat :

J’espère bien que je serais encore là ! Si le boss est d'accord (rire), je serais là. Et je voulais remercier tout l’équipe de FANAT3K Radio de m’avoir accueilli depuis le webtek2.

 

Le 09/10/2011

Merci à djkat & Anarkya pour leurs participations.

Receuilli par LoGo, pour Produc'Sounds.

Retrouvez toutes les infos sur le WebTek4 et les différents protagonistes ici et ici.

Réagissez sur le forum.

Loading